Vous avez acheté une maison au cours des trois dernières années ? Voici quoi faire maintenant pour la garder !

Pendant quatorze ans, c’est-à-dire jusqu’en 2022, les Canadiens ont profité de faibles taux d’intérêt, et ceux qui étaient propriétaires d’une maison ont vu sa valeur croître rapidement. Face au coût de la vie supérieur et aux paiements de dettes accrus, les jeunes familles qui possèdent une maison représentent le groupe démographique le plus stressé financièrement aujourd’hui. La chute du prix des maisons pourrait faire en sorte que le solde de votre prêt hypothécaire excède la valeur de votre maison ; autrement dit, vous avez un capital négatif.

Le taux d’inflation enregistré en juin 2022 était de 8,1 %, et beaucoup de jeunes propriétaires se trouvent dans un environnement où les taux d’intérêt augmentent et le prix des maisons baisse.

Voici ce que nous recommandons aux propriétaires de maison relativement nouveaux qui subissent la pression des coûts hypothécaires croissants et de l’inflation : 

•           Songez à louer une partie de la maison.

•           Demandez à votre courtier hypothécaire de restructurer vos dettes.

•           Passez de deux à un véhicule familial pour réduire le montant des versements de prêt-auto ou de location et économiser sur les frais d’assurance, d’immatriculation et d’entretien.  Vous pouvez également vous débarrasser de tous les véhicules et utiliser les transports en commun.

•           Cessez les cotisations aux comptes d’épargne libre d’impôt ou aux régimes enregistrés d’épargne-retraite en 2022.

•           Discutez avec votre courtier hypothécaire pour connaître les options de report de paiements offertes par votre prêteur ou du refinancement pour prolonger la période d’amortissement et ainsi réduire vos versements mensuels, et effectuez des versements mensuels plutôt que des paiements à la quinzaine accélérés. Et oui, avec toutes ces options, vous finirez de rembourser votre prêt hypothécaire plus tard que prévu.

•           Annulez vos abonnements au câble, aux magazines, aux journaux et au gymnase ainsi que les services d’aménagement paysager, d’entretien de la pelouse et de téléphonie résidentielle, et éliminez les autres dépenses facultatives.

•           Préparez tous les repas à la maison et réduisez les dépenses de divertissement.

•           Demandez une augmentation de salaire à votre employeur ou songez à changer d’emploi ou encore à lancer une petite entreprise parallèle.

•           Révisez votre budget familial ou créez-en un. Dressez une liste avant d’aller faire des courses et achetez dans les magasins qui offrent des primes.

Être propriétaire d’une maison, ça coûte cher : entretien annuel, assurance, services publics, taxes foncières et bien d’autres coûts non discrétionnaires, achat de meubles et d’électroménagers, rénovations et plus encore.

Faites ce qu’il faut pour survivre en 2022 ; ne sautez pas vos paiements hypothécaires, à moins que votre courtier hypothécaire n’ait établi un plan de report qui vous le permet. Votre courtier hypothécaire est là pour vous aider !

Vous avez acheté une maison au cours des trois dernières années ? Voici quoi faire maintenant pour la garder !

Pendant quatorze ans, c’est-à-dire jusqu’en 2022, les Canadiens ont profité de faibles taux d’intérêt, et ceux qui étaient propriétaires d’une maison ont vu sa valeur croître rapidement. Face au coût de la vie supérieur et aux paiements de dettes accrus, les jeunes familles qui possèdent une maison représentent le groupe démographique le plus stressé financièrement aujourd’hui. La chute du prix des maisons pourrait faire en sorte que le solde de votre prêt hypothécaire excède la valeur de votre maison ; autrement dit, vous avez un capital négatif.

Le taux d’inflation enregistré en juin 2022 était de 8,1 %, et beaucoup de jeunes propriétaires se trouvent dans un environnement où les taux d’intérêt augmentent et le prix des maisons baisse.

Voici ce que nous recommandons aux propriétaires de maison relativement nouveaux qui subissent la pression des coûts hypothécaires croissants et de l’inflation : 

•           Songez à louer une partie de la maison.

•           Demandez à votre courtier hypothécaire de restructurer vos dettes.

•           Passez de deux à un véhicule familial pour réduire le montant des versements de prêt-auto ou de location et économiser sur les frais d’assurance, d’immatriculation et d’entretien.  Vous pouvez également vous débarrasser de tous les véhicules et utiliser les transports en commun.

•           Cessez les cotisations aux comptes d’épargne libre d’impôt ou aux régimes enregistrés d’épargne-retraite en 2022.

•           Discutez avec votre courtier hypothécaire pour connaître les options de report de paiements offertes par votre prêteur ou du refinancement pour prolonger la période d’amortissement et ainsi réduire vos versements mensuels, et effectuez des versements mensuels plutôt que des paiements à la quinzaine accélérés. Et oui, avec toutes ces options, vous finirez de rembourser votre prêt hypothécaire plus tard que prévu.

•           Annulez vos abonnements au câble, aux magazines, aux journaux et au gymnase ainsi que les services d’aménagement paysager, d’entretien de la pelouse et de téléphonie résidentielle, et éliminez les autres dépenses facultatives.

•           Préparez tous les repas à la maison et réduisez les dépenses de divertissement.

•           Demandez une augmentation de salaire à votre employeur ou songez à changer d’emploi ou encore à lancer une petite entreprise parallèle.

•           Révisez votre budget familial ou créez-en un. Dressez une liste avant d’aller faire des courses et achetez dans les magasins qui offrent des primes.

Être propriétaire d’une maison, ça coûte cher : entretien annuel, assurance, services publics, taxes foncières et bien d’autres coûts non discrétionnaires, achat de meubles et d’électroménagers, rénovations et plus encore.

Faites ce qu’il faut pour survivre en 2022 ; ne sautez pas vos paiements hypothécaires, à moins que votre courtier hypothécaire n’ait établi un plan de report qui vous le permet. Votre courtier hypothécaire est là pour vous aider !

Cameron Strong,

Chef de la direction, Invis.

Articles connexes