La Banque du Canada augmente le taux d’intérêt directeur de 0,5 % pour l’établir à 3,75 %

La Banque du Canada a haussé son taux directeur à 3,75 % aujourd’hui, affirmant que les coûts d’emprunt devaient augmenter pour ramener l’inflation du taux actuel de 6,9 % à la cible de 2 %. « Il faut refroidir le marché du travail », a déclaré Tiff Macklem, gouverneur de la Banque du Canada, plus tôt ce mois-ci. « Il est actuellement en surchauffe et cela fait pression sur les prix intérieurs. » En théorie, des taux d’intérêt élevés à l’échelle nationale découragent les dépenses en produits et services, ce qui réduit la demande de main-d’œuvre et fait décroître l’inflation. Cependant, plus de la moitié de l’inflation au Canada est attribuable à des forces extérieures, par exemple la guerre entre l’Ukraine et la Russie, ainsi que les problèmes de la chaîne d’approvisionnement mondiale. Les économistes prévoient une récession modérée au Canada en 2023, et nous croyons maintenant que ce repli débutera dès le premier trimestre. Officiellement, on considère qu’il y a récession lorsque la croissance économique est négative pendant deux trimestres consécutifs. Durant cette période, le chômage a tendance à augmenter rapidement, et les ventes au détail, à chuter de façon marquée. 

Sur le marché du logement, on s’attend à ce que les ventes de maisons et les prix continuent de baisser en 2022 et en 2023, surtout en C.-B. et en Ontario à cause des taux d’intérêt croissants qui réduisent l’abordabilité et la demande. Au Canada atlantique, au Québec et dans les Prairies, les ventes – contrairement aux prix – poursuivront leur déclin en raison de l’abordabilité et des stocks limités. En 2024, l’inflation devrait se rapprocher de la cible de 2 % visée par la Banque du Canada, et cette dernière baissera probablement les taux. La demande de logements devrait s’intensifier grâce aux taux d’intérêt inférieurs et à la demande refoulée. L’amélioration de la demande se traduira probablement par une hausse du prix moyen des maisons et de l’activité de vente.

Les taux seront révisés de nouveau le 7 décembre 2022.

C’est le moment de communiquer avec nous afin d’examiner votre stratégie hypothécaire. Il est important d’obtenir des conseils et une évaluation professionnelle de votre situation si vous désirez transférer votre prêt hypothécaire pour obtenir un nouveau taux, si vous avez besoin d’un nouveau prêt hypothécaire, si vous renouvelez ou si vous songez à refinancer pour consolider vos dettes, rénover ou payer d’autres grosses dépenses.

Cameron Strong,

CEO, Invis.

Articles connexes